HSE_Logo_orange.png

PROPRIÉTAIRE

José Hayot

CRÉATION

 1862

COMMUNE

Saint-Joseph


ON Y VA POUR

Le jardin

La boutique

martinique_habitation_saint-etienne_maison_3005.jpg

TOURNEZ LE DOS AUX PLAGES BLANCHES DU SUD, CAP SUR LE VERT DU NORD-ATLANTIQUE !

Au détour d’une des innombrables courbes de la route qui relie Gros-Morne et Saint-Joseph, se trouve une petite allée torturée de gravillons, ravinée par les eaux de pluie, bordée d’immenses palmiers royaux. Vous y êtes : c’est l’Habitation Saint-Etienne. 

martinique_habitation_saint-etienne_3007.jpg
 

Rouge l’écriteau qui annonce l’habitation.

Rouges la maison de maître et ses dépendances.

Rouges les briques qui encadrent les immenses fenêtres de l’ancienne distillerie.

Rouges les balisiers du grand parc classé
« jardin remarquable ».

Rouge la terre d’où a germé le domaine.   

martinique_habitation_saint-etienne_jardin_2942.jpg


UN PARCOURS CLASSIQUE, DE SUCRERIE À DISTILLERIE

Vers 1820, Théobald Monguy, négociant à Saint-Pierre, achète aux enchères l’habitation sucrière La Maugée qui s’étire sur plus de 400 hectares entre les communes du Gros-Morne et Saint-Joseph. Il la rebaptise Saint-Etienne.

L’habitation devient distillerie lorsqu’Amédée Aubéry s’en porte acquéreur en 1882. Il met à profit la proximité de la rivière Lézarde qui traverse le domaine, en installant un moulin à eau et fait poser des voies ferrées pour le transport de la canne à sucre. C’est à lui que l’on doit l’usine aux immenses fenêtres en arcades.

André Simmonet, son gendre, prend les commandes en 1909. Les années 50 à 70 sont une période faste : la distillerie est l’une des plus importantes unités de production de rhum agricole de l'île avec une production annuelle qui pouvait atteindre jusqu'à 1,5 million de litres.

martinique_habitation_saint-etienne_chais_2976.jpg

Avec les années 80 arrivent les difficultés, et les dégâts causés par les ouragans David et Allen qui se succèdent en 1979 et 1980 n’arrangent rien à l'affaire.
Saint-Étienne est rachetée en 1984 par André Dormoy, déjà propriétaire de La Favorite.
La distillerie s’arrêtera définitivement de fonctionner en 1988. 


martinique_habitation_saint-etienne_2989.jpg

“CULTIVER LA DIFFÉRENCE, BROYER LES CODES, DISTILLER L’ORIGINE” : SAINT-ÉTIENNE DEVIENT HSE

martinique_etiquette_rhum_saint-etienne.jpg

En 1994 José Hayot reprend l’affaire. Saint-Étienne se refait une santé et une beauté. On restaure. On réhabilite. On reconstitue les chais et les stocks pour relancer la commercialisation de la marque. Pour autant, on ne relance pas la distillerie qui se fera à l’usine du Simon. Seuls la mise en bouteille et le vieillissement sont toujours effectués sur le site.

Côté image de marque, c’est le grand dépoussiérage. La bouteille change de forme. Exit la belle doudou, costume traditionnel ti-tane, tête « marée » et sourire engageant. On la range dans la galerie des bons gros poncifs de l’esthétique des étiquettes de rhum. Elle est remplacée par le tampon HSE utilisé pour marquer les fûts.

UN LIEU D'AGRÉMENT

Il y a bien sûr la boutique où vous pourrez déguster et acheter la gamme des rhums HSE. 

Ne passez pas à côté du parc ponctué de créations artistiques et traversé par la rivière Lézarde et classé Jardin Remarquable.

Et il y a aussi les Foudres HSE, les anciens chais de vieillissement classés aux Monuments Historiques, réhabilités en espace culturel et inaugurés par Edouard Glissant en 2010. L'endroit accueille expositions, concerts, conférences, projections, on y organise des lectures.

Réhabilitation d'un site exceptionnel tombé en décrépitude, vocation artistique, jardin remarquable, monument historique... L'Habitation Saint-Étienne a tout l'air d'un remake de la success story de l'Habitation Clément. On reconnaît bien là la patte de la famille Hayot.  


martinique_habitation_saint-etienne_jardin_2955.jpg
martinique_habitation_saint-etienne_maison_3000.jpg

BON À SAVOIR

Dans son petit conte fantastique Elmire des Sept Bonheurs, illustré de photographies de Jean-Luc de LaguariguePatrick Chamoiseau rend hommage au rhum Saint-Étienne et à ceux qui l'ont fait, du grand propriétaire au coupeur de canne.

On pourrait décerner la palme de l'innovation à HSE pour sa gamme “Finitions du monde“ où le rhum prend des saveurs inédites grâce au vieillissement en fûts de Sauterne, de Xerès, ou encore de Single Malt.

 
martinique_habitation_saint-etienne_2943.jpg
 
 
 

Y ALLER

Entrée libre du lundi au dimanche inclus de 9h à 17h

Durée de la visite: 1 heure environ

 

LES CONTACTER

Téléphone : 0596 57 49 32

http://www.rhum-hse.com/